Accueil > Informations et conseils > Les dossiers Aidautonomie > Personnes handicapées > Aides financières > Complément d’allocation aux adultes handicapés (complément AAH)
Informations et conseils Les dossiers Aidautonomie Personnes handicapées/ Aides financières

Personnes handicapées / Aides financières / Complément d’allocation aux adultes handicapés (complément AAH)

Pour les personnes percevant l’allocation aux adultes handicapés (AAH), une aide financière complémentaire peut être attribuée. Son nom ? Le complément d’allocation aux adultes handicapés.

Quelles sont les conditions d’accès ?
Pour accéder au complément AAH, le demandeur doit avoir une incapacité permanente reconnue par la CDAPH d’au moins 80%. Ceux qui perçoivent l’allocation aux adultes handicapés à taux plein, en complément d’une pension vieillesse, d’une pension d’invalidité ou d’une rente d’accident de travail, peuvent aussi avoir droit au complément AAH. Autres conditions : il faut que le logement indépendant envisagé puisse répondre à plusieurs critères. Enfin, que l’on soit célibataire ou que l’on vive en concubinage, il est nécessaire de bénéficier d’une aide personnelle au logement.

Cette aide est une :

— allocation de logement social (ALS).
— allocation pour le logement (APL),
— allocation de logement familial (ALF),

Pour obtenir le complément AAH, la personne handicapée doit vivre seule ou en couple dans son logement. Celui-ci ne doit pas appartenir à une structure dotée de locaux communs meublés, ni à une structure offrant des services collectifs et/ou fournissant des prestations payantes.

Quelles sont les démarches à réaliser pour obtenir le complément AAH ?
La demande se réalise auprès de la CDAPH. Puis il faut déposer un dossier comportant un formulaire de demande disponible auprès des Caisses d’allocations familiales (CAF) ou de la Caisse Mutuelle sociale agricole (MSA).
Il est possible de cumuler la demande de complément d’allocation aux adultes handicapés avec la demande de reconnaissance du statut d’adulte handicapé.

Ouverture des droits
Le montant mensuel du complément correspond à 16 % du montant de l’allocation aux adultes handicapés. Ce complément est en fonction de l’AAH. Si l’AAH est suspendu, alors le versement du complément cesse.

Plus d’infos
Il est possible d’obtenir de plus amples informations en s’adressant auprès des assistantes sociales du secteur d’habitation, de la Caisse d’allocation familiale (CAF) et de la CDAPH.

Références légales
Code de la Sécurité sociale : articles L821-1-1 et D821-3.


Haut de page Envoyer à un ami